22.09.14

Denise René et ses artistes : encodage / décodage

C’est un artiste Suisse, Frank Fischer, sous l’impulsion de la galerie Radial Art Contemporain, qui s’est attelé à cette tâche : rendre hommage, à Strasbourg même, à la grande collectionneuse et galeriste, découvreuse de multiples talents de l’art abstrait, géométrique et cinétique.

Denise René (décédée en 2012) a fait don d’une partie de sa collection à la ville de Strasbourg et c’est dans cet esprit que cet hommage a été réalisé. Onze noms célèbres feront donc l’objet d’une nouvelle lecture de la part de Frank Fischer, sous forme de barres de couleurs, appliquées sur aluminium, dans une géométrie chromatique d’une extrême précision. Ainsi, nous avons au moins deux ingrédients qui font directement allusion à ces Maîtres. Encoder leur travail est une gageure, mais il faut laisser à l’artiste suisse cette liberté de voir et de montrer, là aussi à sa manière, ce qu’il ressent. Partir de géométries, de formes à la fois concrètes et abstraites pour arriver à un autre contenu, matérialisé par des bandes de couleur et tout en respectant l’imaginaire, ne devait pas être facile. Le résultat est là, belles séries d’œuvres, haute technicité, émotion aussi de devoir décoder un travail complexe. Lagalerie Radial nous montre, encore une fois, des œuvres très originales. Cet été nous avons vu l’exposition Cruz-Diez à la fondation Vasarely à Aix-en-Provence et, avec Frank Fischer, nous pouvons terminer ce cycle avec beauté.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s