26.02.14

Jeunes, ou moins jeunes, oui, mais des créatifs

L’art s’apprend nous dit-on, et les écoles (d’art) s’en chargent. Actuellement, de jeunes artistes s’exposent au Syndicat Potentiel de Strasbourg. Ils viennent de Clermont-Ferrand, ou plutôt de L’Esacm, école d’art (re) et nous avons aimé.

Le Syndicat Potentiel à Strasbourg, dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes, aime à montrer de jeunes artistes, ou bien des étudiants en Art (oui, il en existe plein) et, aussi, en les important si nécessaire (oui, c’est utile). Voici donc une jolie troupe originaire de Clermont-Ferrand, plus précisément venant de l’Ecole Supérieure d’Art de Clermont Métropole (ESACM). Ces jeunes ou moins jeunes gens nous délivrent leurs travaux, et ce que nous apprécions avec le Syndicat (Potentiel) c’est cette façon toujours un peu décalée de nous faire découvrir de véritables talents (potentiels). Nous parlions ici (voir quelques articles plus bas) de manipulations et post-traitements sur des images réelles ou en devenir. Nous tombions à pic, sur ce sujet, avec Alexandre Lavet qui expose une série de photos retouchées issues d’internet et nous avons vraiment apprécié. Un beau travail, intelligent et techniquement au point. Ses autres collègues exposants vous surprendront également avec leurs oeuvres (en devenir ou bien achevées, on ne sait pas). Cet événement s’intitule “Bordures”. L’initiateur du projet, Michel Gaillot, explique que bordures rime avec ouverture, dans un sens que nous n’avons pas toujours assimilé, peu importe, il faut simplement se laisser “promener” dans cette expo aux talents multiples.

Publicité